Assurons l’autosuffisance du Québec en matière de médicaments, de vaccins et d’équipement médical.

Un remède pour se prémunir de la pénurie de médicaments

Quebecsolidaire

Les Québécoises et les Québécois se préparent à une longue guerre de tranchée contre le coronavirus.

Les risques d'une pénurie de matériel médical comme les masques, les gants et les blouses sont réels. Au même moment, les médicaments contre la Covid-19, pour traiter la maladie ou ses symptômes, risquent d’être brevetés par des multinationales qui risquent d’exiger de forts prix pour une production limitée.


Québec solidaire propose de reprendre le contrôle de l'approvisionnement en médicaments et en matériel stratégique avec Pharma-Québec, une société d’État qui a le mandat d’assurer l’autosuffisance du Québec en matière de médicaments, de vaccins et d’équipement médical.

La division de production de Pharma-Québec permettra de diriger et planifier la production de médicaments et de vaccins dans une perspective d'autosuffisance.


À court terme,  Pharma-Québec coordonnera la production massive et à faible coût des médicaments contre la COVID-19 et de celle d’un éventuel vaccin, dès qu'il sera approuvé.


La santé des Québécois et des Québécoises doit passer devant le profit des multinationales dans cette bataille contre la pandémie. Pharma-Québec négociera pour compenser les compagnies pharmaceutiques pour leur brevet. En dernier recours, et si la santé publique le justifie, Pharma-Québec pourrait se servir d’outils légaux pour déterminer la compensation équitable.


Planifier la production des médicaments contre la COVID-19

La division de recherche stimulera la recherche d’un vaccin et de traitements contre la COVID-19, dont les résultats seront publics.


Dès sa fondation, Pharma-Québec pourra financer largement la recherche et développement de médicament et vaccins contre la COVID-19.


À terme, en jouant un rôle de leadership dans l’orientation de la recherche et en concluant des partenariats avec les universités et des laboratoires privés, Pharma-Québec pourra s’assurer que les médicaments et les technologies développées avec des subventions publiques profitent au bien public, et non à des intérêts privés.


La division d’achat de Pharma-Québec sera chargée d'obtenir et de négocier le prix des médicaments servant à traiter la COVID-19 et de centraliser les approvisionnements et les stockages de médicaments pour éviter les pénuries.


Cette approche est inspirée de la Nouvelle-Zélande, où la société d’État Pharmac permet une planification publique et transparente des approvisionnements nationaux.

Négocier des médicaments moins chers

À terme, une fois la pandémie terminée, ce pôle d’achat public donnera un rapport de force supplémentaire au Québec pour négocier avec les compagnies pharmaceutiques, garantissant les meilleurs prix possible aux Québécois et Québécoises.

Pharma-Québec aura également le mandat de produire ou d'acquérir les équipements médicaux stratégiques et le matériel de protection pour le réseau de la santé.


L’approvisionnement en équipements médicaux (notamment de protection) en temps de crise est dépendant des marchés internationaux, où la compétition entre les pays est très féroce pour s’arracher — voire se voler — les différentes commandes d’équipements.


Avec Pharma-Québec Québec solidaire veut assurer la souveraineté du Québec dans son approvisionnement en matériel médical. À court terme, la priorité doit être donnée au matériel de protection comme les masques, les gants et les blouses.

Prévenir la pénurie d'équipements médicaux

Consultez la brochure sur Pharma-Québec

Vous voulez en savoir plus?