Demandons aux millionnaires de faire leur part.

La classe moyenne et les gens moins fortunés en arrachent au Québec. Il est temps pour les millionnaires de contribuer un peu plus pour construire un avenir meilleur.

2 mesures solidaires

Au Québec l’an dernier, 610 000 Québécoises et Québécois ont eu besoin d’aide pour se nourrir. Pendant ce temps-là, les ultra-riches deviennent de plus en plus riches.


Avec Québec solidaire, les multimillionnaires devront contribuer davantage. Nous proposons deux nouveaux outils fiscaux qui vont lutter contre les inégalités de richesses et financer nos propositions ambitieuses en matière de santé, d’éducation et d’environnement.

💸Un impôt sur les grandes fortunes

🏛️ Un impôt sur les grandes successions

Notre mesure touche seulement les contribuables ayant plus d’un million de dollars d’actifs nets. Elle exclut le passif, dont fait partie toute hypothèque, des prêts automobiles, etc. Une personne qui possède, par exemple, 1,6 million d’actifs nets paiera 600$ de plus, si elle n’a aucune dette.


Les 5% les plus fortunés du Québec devront payer, sur leur déclarations d’impôt, une petite fraction de leur fortune. Entre 1 million $ et 9,9 millions $, le taux d’imposition sera seulement de 0,1%, ce qui signifie 1000$ par million, après le premier million qui est exempté.


Qui plus est, la base du calcul est individuelle. On divise la valeur de la maison par deux lorsqu’elle est possédée par deux personnes. Un couple possédant une maison de 1,6 million sans hypothèque ne paierait rien de plus, s’il s’agissait de leur actif net.

Tout comme l’impôt sur les grandes fortunes, l’impôt sur les grandes successions ne s’appliquera qu’aux propriétaires de grandes fortunes. Lorsqu’ils lèguent plus d’un million d’actifs nets, les sommes léguées au-delà d’un million seront imposées à 35%. Un impôt similaire existe dans la majorité des pays développés. Nous nous inspirons de politiques qui existent en Allemagne, en France, au Royaume-Uni ou encore au Japon.

Résultat:

95% des Québécois et Québécoises ne paieront rien de plus et le 5% le plus riche devra payer un peu plus.

🤔 Ça veut dire quoi, 1 million $ de valeur nette?

Nouvelles sources de revenus qui permettront à Québec solidaire de financer l’ensemble de ses engagements électoraux.

On additionne tout ce qu’on possède :

On soustrait tout ce qu’on doit :

L’hypothèque*
Les prêts (automobile, d’études, etc.)
Les marges de crédit et cartes de crédit
Toute autre dette

La valeur de la maison*
La valeur du chalet*
Le régime de pension
Les REER, CELI et autres placements
La valeur du véhicule et des autres biens*
Les actions ou la valeur des parts d’une entreprise
Les dépôts bancaires

* (souvent divisée par deux)

Voyons 3 exemples.

François Legault vous dit: on peut continuer à dépenser, on peut baisser les impôts des gens qui gagnent 250 000$, et personne ne va payer. Ça ne tient pas la route, l’argent ne pousse pas dans les arbres. Moi, je suis transparent: les millionnaires vont devoir contribuer davantage.

Avec Québec solidaire c’est le retour de la vraie politique, celle des gens qui se réunissent et marchent ensemble vers une nouvelle ère. Reprennons notre avenir en main, renouons avec l’amour des grands projets.

Ruth Messier Agente officielle

QUÉBEC SOLIDAIRE 2022