Comme il est rédigé en ce moment, le projet de loi 61 est inacceptable

« Avec la loi 61, on a un gouvernement qui prend goût à gouverner sans débat démocratique. C'est un problème et c'est inquiétant. »

Gabriel Nadeau-Dubois

Relancer l’économie du Québec ne doit pas se faire aux dépens de notre démocratie, de nos droits et de nos libertés. C'est pourtant ce qui risque d'arriver si le gouvernement adopte le projet de loi 61.


Si elle est adoptée, cette loi donnerait au gouvernement des pouvoirs démesurés, comme celui de modifier l'ensemble des lois déjà existantes, sans débat démocratique. Le projet de loi 61 prévoit aussi l'instauration de l’État d’urgence sanitaire de manière indéfinie. Si rien ne change, cette loi permettra aussi au gouvernement de contourner les règles en place pour accorder des contrats publics, laissant la porte grande ouverte à de potentiels scandales de corruption.


Dangereux pour notre démocratie

Dangereux pour notre environnement

Avec le projet de loi 61, le gouvernement relègue l’environnement aux oubliettes pour accélérer la réalisation de grands projets d’infrastructure et relancer l'économie. Son projet de loi permettrait de contourner les normes environnementales pour réaliser des projets d'infrastructures. C'est une mentalité d'un autre siècle qui oppose environnement et création de richesse.


Couper les coins ronds en matière de protection de l’environnement serait un énorme retour en arrière. Ne laissons pas le gouvernement relancer l'économie du Québec sur le dos des générations futures.