Quebecsolidaire

Pour que ceux qui s’enrichissent avec la pandémie paient leur juste part

pour les grandes entreprises qui profitent de la crise

Alors que les Québécois·es vivent la crise sanitaire et économique la plus grave du siècle, les chiffres d’affaires des géants du web n’ont cessé d’augmenter.

Revenu

Abonnements

+16 M

Netflix

+18%

Facebook

+13%

Google

+26%

Amazon

«Les grandes bannières et les géants du numérique doivent faire leur part pour payer la facture de la crise»

Manon Massé

Porte-parole de Québec solidaire

Nous pouvons aller chercher jusqu’à 6 000 000 000 $avec les mesures suivantes

Taux d’imposition

Impôt GAFAM

Augmenter de moitié le taux d’imposition sur les profits, avec une exemption sur les premiers 500 000$ pour les PME.

Créer un impôt pour les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

Taxe sur le capital

Paradis fiscaux

Remettre en place la taxe sur le capital des institutions financières et préserver la taxe compensatoire des institutions financières en voie d’être abolie.

Récupérer les millions qui vont chaque année dans les paradis fiscaux.

« Plus les gouvernements successifs ont diminué les contributions fiscales des grandes entreprises, plus le filet social et le système de santé se sont fragilisés. Faut pas chercher midi à quatorze heures pour comprendre pourquoi les préposées aux bénéficiaires ne sont pas mieux payées et nos CHSLD désuets »


Vincent Marrisal

Député solidaire